🎉 Moisniversaire 🎊 #confinement #J31


𝑸𝒖𝒂𝒏𝒅 𝒍𝒆 𝒔𝒐𝒖𝒗𝒆𝒏𝒊𝒓 𝒅’𝒖𝒏𝒆 𝒃𝒂𝒍𝒂𝒅𝒆 𝒗𝒆𝒓𝒔 𝒍𝒂 𝒎𝒆𝒓 𝒅𝒆𝒗𝒊𝒆𝒏𝒕 𝒖𝒏 𝒔𝒐𝒏𝒈𝒆 𝒗𝒊𝒂𝒕𝒊𝒒𝒖𝒆


Le confinement et ses multiples conséquences commencent à peser sur nos épaules.
Un mois déjà sans avoir franchi le seuil de la porte, sans avoir goûté à la liberté de se promener en toute quiétude.


C’est sans doute ce sentiment de liberté que j’ai découvert en faisant mon alyah qui me manque. Très vite, je me suis sentie en confiance à l’extérieur.
Je me suis surprise à relâcher la pression dans la rue. Ils étaient encore petits à notre arrivée : S. 4 ans et demi et D. 3 ans. A Paris, je faisais attention à tout, gardais leur main bien serrée dans la mienne.
Ici, on pouvait vivre libres de nos mouvements, de nos paroles.

Nous étions chez nous, et ce sentiment nous donnait confiance et force. Les gens étaient bienveillants et conciliants avec les enfants. Ils pouvaient s’exprimer partout où ils allaient et, je vous avoue, ça a changé notre quotidien. Et bien que l’Alyah ait pu apporter son lot de surprises et d’épreuves (un doux amer mélange de joies, miracles parfois, difficultés et drames), 5 ans plus tard, il semble qu’on ait vécu 10 ans de plus, non pas que le temps se soit étiré mais qu’il se soit accéléré au contraire.

En 5 ans, nous avons changé 5 fois de 🏠, 5 nouveaux départs, 5 nouveaux mazals מַזָּל (destinée, chance signe du zodiaque), avec son flot d’expériences nouvelles ou répétitives, de rencontres marquantes, d’amitiés merveilleuses…et toujours en fond de toile cette liberté qui nous anime.
.
En venant ici, nous avons allumé la lumière dans la vie de nos enfants, et nous nous accrochons à elle chaque jour.
Du découragement ? Rentrer à Paris ? Oui j’y ai songé plus d’une fois, le retour à la simplicité, enfin! Mais à chaque fois, je me cramponne à cette terre qui est la nôtre, à sa lumière qui nous nourrit.
.
Confinés depuis 1 mois, on se raconte qu’on est, nous aussi, des héros. On combat avec nous-même et ça donne de la force aux enfants, de se sentir utiles, de jouer un rôle, certes anonyme, mais un rôle tout de même.


#resteralamaison
#encoreetencore
#tenirbon
#hagpessahsameah

Post du 12 avril 2020 (origine version 1.0 Wix du blog)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s