Notre petit café du matin sur zoom #confinement #j44

Depuis hier soir, on s’était programmé un rdv sur zoom, toutes excitées de se faire notre café rituel du matin, cette fois virtuel. 44 jours sans nous voir, j’en ai les larmes aux yeux. Elles me manquent à la folie mes copines !!!!!!

Le matin passe, personne ne donne de nouvelles, chacune est vraisemblablement submergée par l’activité explosive régnant dans sa maison. Les enfants commencent tous à craquer, et nous n’en parlons pas… Parce que le concept d’être parent, c’est d’être le réceptacle, le kly pourrait-on dire en hébreu, de toutes les humeurs de nos chers et tendres anges. Pas de filtre avec nous bien sûr. J’appelle ça « la poubelle émotionnelle », je suis leur « poubelle émotionnelle », sauf qu’en ce moment, c’est 24h/24, 7j/7,.. Je crois que je vais rappeler ma psy !

Pour ma part, j’ai opté pour une longue balade au soleil avec eux, histoire de leur redonner énergie et sourire. Je suppose que ça a dû leur faire du bien quelque part, mais je n’en ai pas récolté les fruits. Le retour au confinement aura été « galère », je n’ai aucun autre mot qui me vient en tête. Mais je ne pouvais m’attarder davantage et, j’avoue, sans remords, les avoir remontés à leur père et avoir filé en douce au supermarché.

Enfin seule (tout du moins loin des miens) quelques instants, et je reconnais avoir soufflé, en fait étouffé. Je sais pas vous, mais, moi, j’étouffe littéralement dans le masque (ça doit être pour ça que la majorité des gens que je croise porte le masque sur leur cou, nouvelle tendance style le mec qui porte le casque de moto sans avoir attaché la anse de sécurité). Je vous passe l’angoisse à chaque fois que le chomer (gardien) de l’entrée me prend la température, la punition dans les rayons encombrés à essayer de ne toucher personne, et le bug à la caisse ; cet étrange moment d’absence où la caissière me demande si je veux un michloah (livraison) (là je réalise que si elle me demande ça, c’est que j’ai acheté beaucoup plus que ce qui était écrit sur la liste et regarde mon caddie perplexe, ah ouais quand même ; que la rechbonit (facture) va être salée, et que j’aurais dû aller au Méga qui est quand même moins cher ; que mon mari ne veut que personne ne nous livre quoi que ce soit, et que DONC, il faut que je lui réponde LO (NON), voilà non et tant pis, je me débrouillerai toute seule). Non vraiment, je ne parlerai pas du retour et de la mise en scène de la désinfection des courses et de moi-même. Quelle tannée !

Je regarde la montre, il est 14h30, les enfants n’ont pas encore déj., et toujours pas de news des copines, punaise, on est vraiment toutes sous l’eau.

Bref, bref, bref, on finit par se connecter au bout de la 2e tentative, il est 16h. On s’est préparé un petit café histoire d’apporter un peu plus de réalisme à notre rdv virtuel, et puis voilà, ça n’a pas coupé. Les enfants se sont invités à notre café, sacrilège. Alors puisqu’on les a virés gentiment, chacune, à tour de rôle, s’est faite happer par une urgence vitale (c’est vengeur les gosses). Je me suis retrouvée quelques secondes seule devant l’écran (grand moment de solitude) avant d’être moi-même accaparée par… pfffff, même pas envie de vous le dire !

Et Zoom a connu sa 1ère conférence désertée par ses participants. Plus personne. Magique ! Forcément, de retour sur nos écrans, on devait bien se rendre à l’évidence que l’heure était très mal choisie et qu’on la re-tenterait demain ; et oui, si tant est qu’il y ait une heure propice en fait, j’ai envie de vous dire.

Toujours est-il qu’on a eu le temps de se dire 4 belles réflexions existentielles : « toi aussi t’as fait une queue de cheval ? » « tes veuchs sont gras la vache et t’es crevée à ce point ?!!!! » « qu’est-ce que t’as fait à ton visage, un peeling ou quoi ?? » et bien sûr le général « on est au bout du rouleau et les gosses aussi ». Pour la discussion plus profonde, on repassera donc, ou pas…

Maintenant, c’est le rush du soir, (enfin le dernier round du rush de la journée) et layla tov les chéris… suis tout bonnement épuisée alors que je n’ai rien fait aujourd’hui.

Mais je me réjouie, bientôt l’heure de retrouver la saison 2 de « The Marvelous Mrs Maisel » que je kiffe un truc de oufffffffffffff

Et vous, le café avec les copines vous manque aussi ?

#marathon #confinement #resteralamaison #blog #cafedumatin #zoom #pourlesmamans

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s