Veille de rentrée scolaire #coronayear

Malgré nous, la pression monte en cette veille de rentrée si particulière.

Comment vous sentez-vous ? Comment se sentent vos enfants ?

On a hâte sans aucun doute.
On se pose mille questions.
On a peu de réponses.
On est tous plus ou moins en mode freestyle.
Les enfants sont surexcités aujourd’hui en cette veille de rentrée. Un merveilleux mélange de joie et d’angoisse maximale. Alors je pense à vous tous qui allez passer, comme moi, une journée somme toute singulière.
Objectif : ne pas craquer, les occuper tout en parvenant à les calmer, leur faire penser à autre chose…

Autour de moi, tous les cartables des copains/copines sont prêts depuis plusieurs jours.

Ici on a finalisé les trousses hier soir et avec ce qu’on avait à la maison. On n’a pas encore récupéré les livres de D. J’ai bon espoir. Et puis mon mari m’a fait remarquer une chose très juste : « ils vont pas utiliser tous leurs livres demain matin Mel !! Ça suffit cette pression. Il aura tout cette semaine. »

Non pas que l’on soit des parents indignes, mais jusqu’ici l’école nous fournissait les livres. Cette année, année du Corona, nous devons soit nous faire livrer (10 jours minimum apparemment de délai, et forcément je m’y suis pas prise en juillet avec tout ce qu’il se passe) soit aller nous-même les récup à Bnei Brak ou à Jérusalem. Oui, ils n’ont pas les mêmes livres que les autres écoles Dati ou torahni. Bref, bref, bref, on gère autant que faire se peut sans voiture, sans prendre le bus (c’est ma résolution anti-covid). Mais il n’y a que des solutions…

La veille de la rentrée devrait être déclarée jour off pour les parents ?!

Alors je boucle vite vite le max par mail, et je crois qu’on va sortir malgré la vague de chaleur. Un petit bain dans la mer serait pas mal en fait.

Et vous que faites-vous aujourd’hui ?
Tout est prêt pour demain ?

Les services de cantine ne seront pas assurés dans les écoles des miens.
Donc il va falloir que je songe quand même aux 2 koufssot de 10h et aux 2 dej de midi /jr.

Voilà tout ça pour dire que je ne sais pas si je dois pleurer ou me réjouir. Cette année coronarienne ne m’enthousiasme pas du tout. Mais après 8 mois à la maison, nous devons bien nous résoudre à reprendre un semblant de vie normal.

Je pense à vous tous et vous dis beatslaha.

Bessorot Tovot les 🧡

La rentrée des classes 2020 vue par les français
Israël Hayom 30.08.2020 rentrée des classes vue par les Israéliens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s