Comment gérer la vie confinée à la maison avec un enfant atypique ?

Et en plein seger (fermeture), ça donne quoi selon vous la vie avec un ou des enfants atypiques ? Ici, le visuel parle seulement de DYS, mais cela concerne toutes les mamans d’enfants atypiques.

Comment composer en mode H24 7j/7 ??

Petit précis de mots-clés en vrac pour se rebooster un chouille :

Lâcher prise, je fais ce que je peux (parce que j’ai d’autres enfants, parce que je travaille, parce qu’on s’adapte à la situation en ayant conscience qu’on ne remplace pas la maîtresse, alors stop la PRESSION des devoirs sans fin), zen, mieux vaut peu que pas du tout, courage, persévérance, rester positif (en donner l’apparence puisque tout serait qu’une question de croyance), partager, moments libres, se balader au moins une fois par jour, discuter, peindre ensemble, s’aimer et se le dire, l’heure du silence (peu importe téléphone, console, film, euffff), chanter, respirer … Et enfin partir au supermarché seuleeeeeee lol

A vos bons conseils maintenant… 🙏Perso, y a toujours un fond de culpabilité qui me colle à la peau et me stresse.

En Israël, le seger (fermeture) est prolongé de 15 jours et ils parleraient de repousser encore après les fêtes de Hanoucca.

Il n’est pas envisageable de faire un burn-out n’est-ce pas ?! Alors vraiment on va avoir besoin de se donner des conseils et d’en finir avec la pression et la culpabilité. Le But est de les épanouir du mieux que l’on peut en essayant de transmettre des notions scolaires.

Visuel ©Numéro 1 Scolarité

2 commentaires

  1. Fra.introverti

    Comme toujours… faire de son mieux mais surtout accepter l’imperfection !
    Ne pas se substituer aux profs mais entretenir la curiosité de son enfant (avec le temps et les moyens du bord).
    Ensuite, un enfant atypique (zèbre) trouve vite de quoi s’occuper si on lui met ce qu’il faut à disposition. Enfin, je parle de mon expérience personelle.

    Aimé par 1 personne

    1. Mél

      J’adore l’idée du zèbre. Tu as mille fois raison. C’est l’occasion d’apprendre autre chose autrement. Je commence à relâcher la pression après un lâcher prise en roues libres. Penser autrement est la première étape. Aujourd’hui, ok pour les zoom et l’essentiel mais atelier peinture et dessin. Ce qu’ils aiment par dessus tout, c’est que je fasse en même temps qu’eux. Ils aiment me voir à l’œuvre si puis je dire, ça les motive et les inspire. Merci pour ton commentaire 😘💋

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s