L’arbre à craie

Je connais un peu le street art que j’apprends à apprécier de plus en plus.

Je connais aussi les inscriptions de mots dans l’écorce des arbres, souvent des noms d’amoureux qui souhaitaient « immortaliser » pour un temps leur amour voulu éternel.

Mais l’arbre à craie, non je ne connaissais pas. Les enfants en ont eu marre sûrement de s’évertuer à réaliser sur le sol leurs oeuvres d’art éphémères à la craie, qui en quelques passages seulement disparaissent. Alors, voilà que certains ont eu la géniale idée de colorer cet arbre, le rendant magique à leurs yeux.

La saison des pluies approche et les couleurs s’effaceront bientôt sous le poids des flots de la mousson israélienne. En attendant décembre et plus précisément Hannouka qui annonce souvent la venue des grandes eaux (qui nous offrent chaque année un mince aperçu du Maboule -déluge- de Noa’h), je dois bien avouer que cet arbre à craie m’a souri. Il m’a apporté un peu de lumière merveilleuse dans ma journée de grande saturation avec les enfants. Il y a des jours plus denses que d’autres, et je dois dire que ce lundi 26 Octobre, j’ai eu le droit à une prodigieuse prestation de leur part. Du grand art pour rendre leur mère chèvre.

L’école devrait reprendre dimanche prochain pour l’un d’entre eux. J’ose imaginer que notre quotidien va s’équilibrer quelque peu d’ici peu.

Layla Tov les 🧡

Parc Rembrandt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s