Look of the day

Look en pleine action : Mum VNRRRRRR

Tsniout : on faiblit. Même pas de casquette today… Le menael de l’école a fait grise mine en me voyant. Mais j’assume mes hauts et mes bas, et je ne joue pas la comédie.

Mon péché mignon, c’est le noir et bleu marine.
Mon coeur est à Yves-Saint-Laurent depuis longtemps. Avant ma téchouva, à Paris, je voulais me marier en Smoking. Mais 2 jours avant le jour J, il n’y avait plus de costume 😱. Le pressing en a fait une tenue pour poupée. Du coup, pour le blanc, j’ai fini par trouver une robe de princesse en urgence. Quant à la soirée, j’ai réussi à me faire plaisir avec un très beau Smoking bleu marine et noir. Et minachamaïm, c’était parfait ainsi.

La veste en cuir noir est une pièce qui a 20 ans, oui mesdames. C’est une Zara de la belle époque qui s’est patinée avec les années et qui est tout simplement sublime. On me demande souvent où la trouver…

Le pull est aussi une anthologie qui ne bouge pas, un Zadig&Voltaire d’il y a 12 ans, et ça me fait presque mal de l’écrire.

Le châle le plus doux et chaud du monde est un cadeau de ma belle-maman.

Bon voilà pour les vieilleries.

La jupe en jean bleue marine est une pépite que j’ai trouvé chez Castro (Bigrement bien soldée).

Et les Baskets, alors elles, je dois vous raconter !!!! Déjà ce sont des Pumas auxquelles j’ai ajouté une petite fantaisie, des lacets argentés. Vous aimez ?


Alors j’accompagnais ma copine chez Footlockers avant que l’on se mette au travail. Elle n’a pas trouvé ce pourquoi elle était venue, et moi, je passe innocemment à la caisse pour un petit sac Nike pour le Hannouka de mon fils. Je me disais, au moins ça c’est fait.

Je donne ma moadom, ma carte magique de points qui fonctionne dans tous les magasins où on va, sauf Zara 😠.

Et là le vendeur me dit « tu as 500 nekoudot, points, tu fais quoi ? » « Comment ça je fais quoi ? » Ma copine me regarde et m’explique que j’ai 500 nis en bon d’achat !!!! Hein ? Et dire que j’ai fait l’alyah y a 5 ans !!! Jusqu’ici, les vendeuses, vous avez 100 nis ou 200 nis gratos, mais je n’avais pas encore saisi la subtilité qu’un point égal un shekel.

Je comprends vite ce qui m’arrive : je peux choisir une paire de basket gratos ! Et c’est à ce moment précis que c’est parti en délire total. Avec ma pote, on a essayé tout le magasin, des relous de haute haute voltige. Sans vouloir faire ma michkine, c’est ma 1ere paire de basket que je m’offre depuis l’alyah ; j’ai dit basket pas chaussures. A cela s’ajoutait le fait qu’il y avait -50 % sur les modèles qui portaient l’étiquette.

Mais attention, il fallait que les 2 paires portent cette mention. Bref un balagan dans notre tête, et une valse forcée pour les vendeurs. On a essayé toutes les combinaisons possibles. Même nous, nous étions saoulées, épuisées.

12 ans et demi d’âge mental !!!! Au final, on a pris le premier model qu’on avait essayé, le classique indémodable. Nous sommes restées pas moins de 2h30 dans le magasin. Et pour une fois, on a éprouvé du plaisir à faire notre israélienne sans aucune culpabilité. Il ne manquerait plus qu’on nous dise quelque chose, ce serait l’hôpital qui se fout de la charité.

Le moins drôle est qu’il nous restait plus qu’1h30 de boulot devant nous avant de récupérer les kids à l’école. Mais finalement, on a été étonnamment efficaces. Et puis on se sentaient fraîches !!!!

On est sorties de là toutes contentes et rassurées de réaliser qu’on a encore notre âme de gamine. Ça compte, non ?!




 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s