Lecture suivie avec Yehoshua Kenaz – part II

Roman israélien : Paysage aux trois arbres de Yehoshua Kenaz

Extrait ll que je partage avec vous 😉



Je sais maintenant qu’il s’agit d’un roman et non d’un recueil de nouvelles. Le personnage principal semble ĂȘtre un immeuble Tel Avivien. En cinĂ©matographie, on appelle ce style, le film choral : une trame commune sert de prĂ©texte pour s’immiscer dans la vie de diffĂ©rents personnages qui sont liĂ©s, gravitent tous autour d’un mĂȘme sujet, personnage ou lieu.

J’avoue que le style de Kenaz me captive de plus en plus. A travers cette ulta-luciditĂ© du langage et du regard qu’il porte Ă  ses personnages, il me semble palper cet IsraĂ«l que j’apprends Ă  connaĂźtre : authentique, indomptable, rustre et touchant Ă  la fois. Souvent, j’ai le coeur serrĂ©. Et je me demande pourquoi c’est si douloureux de lire leur histoire. Certaines images me renvoient Ă  des scĂšnes de vie de mon immeuble actuel. Le rĂŽle de l’immigrĂ©e trop souvent Ă  cĂŽtĂ© de la plaque que les voisins saluent avec politesse ou ignorent, se disant qu’Ă  quoi bon lui parler Ă  elle, puisqu’elle ne fera jamais partie de notre monde… n’est pas distribuĂ©. Mais pour le reste, Kenaz semble avoir sĂ©journĂ© parmi nous tant je retrouve des similitudes frappantes, voire dĂ©rangeantes.

Je continue, mais un peu la boule au ventre… J’avoue.

Belle soirĂ©e 💕

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s