Parachat Mishpatim

Joli résumé de l’essence de notre Parachat hashavoua.

Et si s’aimer les uns les autres comme soi-même était aussi difficile que de tenir sa langue pour ne pas faire du Lachon Hara, responsable de tous les maux. D’ailleurs, force est de se demander s’ils ne sont liés intrinsèquement l’un à l’autre ?

Peut-être que cela passe par un action fondamentale : apprendre à s’aimer soi-même d’abord ? Cette véritable estime de soi permettrait-elle de se vider de l’orgueil ravageur et d’accueillir l’autre avec humilité ?

Pas facile en fin de compte de devenir humain. Notre Torah nous enseigne et nous apporte des clés, mais le travail nous appartient dans sa totalité.

Le respect de soi puis de l’autre. Respecter sans blesser. Respecter sans s’oublier, et ce bien qu’il est dit que celui qui s’annule complètement face aux attaques de l’autre verra ses fautes s’annuler lors du Dhin Jugement dernier.

Nous ne sommes que des hommes après tout appelés pourtant à devenir plus humains chaque jour.

Hodesh Tov Hadar dans la joie et Chabbat CHALOM 💕 Refoua Chelema totale et rapide d’Avraham ben Monette Simone Zaïza 🙏❤️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s