𝗦𝗼 𝗣𝗼𝘂𝗿𝗶𝗺 !

Non vraiment j’hésite !
Pourim approche à grands pas et ici, une idée fixe commence déjà à s’immiscer dans la tête de ma grande : maman comment tu te déguises ?

Je ne suis plus à une obsession près.
Mais je dois bien vous avouer que je ne comprends pas pourquoi, pour cette seconde année consécutive, elle s’acharne sur le sort de Mon déguisement. Toujours partante pour lutter contre la morosité ambiante, je n’ai jamais redouté le ridicule.
Mais jusqu’ici, le choix m’appartenait. Il suffisait que je me balade dans Florentine, ce quartier de TLV, qui a l’heure de Pourim se transforme en bazar géant des horreurs & co, pour que je trouve mon bonheur.
Au dernier michté que l’on a eu la joie d’organiser, j’avais opté, à la dernière minute, pour la coiffe en plastique des cornes de Maléfique et sa mythique canne magique. Du reste, il m’avait suffi de me couvrir d’une robe noire cintrée à la taille pour remplacer la combinaison en sky ultra moulante d’Angelina Jolie, franchement pas tsniout et forcer sur le maquillage avec un contouring apparent.

Même si Tel-Aviv est une ville qui se prête largement au jeu de Pourim, je vous avoue qu’au moment de partir écouter la Méguila d’Esther à la synagogue, je ne faisais pas la fière. Mais pour le seul plaisir d’amuser mes enfants, toute idée de malaise disparut. La fierté qu’ils éprouvaient à voir leur maman assurer à leurs côtés me procura, non seulement, du courage, mais aussi, un plaisir inouï.

À la synagogue justement, une Française de passage s’est permise, à voix basse, de me féliciter pour avoir osé le déguisement, et quel déguisement ! Il est certain que je ne me serais jamais autorisée cette fantaisie, pour ne pas dire excentricité, en France. Enfin, je crois.

Voilà donc le second Pourim que l’on va passer en confinement. On ne saurait se mentir, n’est-ce pas ? Même les enfants ne s’autorisent pas à imaginer le contraire. Mais il est hors de question de renoncer au Michté familial. De plus, contrairement à l’année dernière, nous avons des invités de marque : 2 chats, Cosmo 10 mois, Tigrou 3 mois 1/2, et un labrador de 7 mois, Simba. Bien que les animaleries n’aient pas poussé le bouchon au point de vendre des déguisements pour nos amis à quatre pattes (sans doute à cause des associations de protection des animaux ??!??), je vais devoir redoubler d’ingéniosité pour, d’un, convaincre mes enfants qu’on va laisser tomber l’idée du hérisson pour Simba et de deux, confectionner quelque chose qui le gênera moins.

Pour le moment, j’ai opté pour l’idée du footballeur américain pour le Labrador, avec un ancien t-shirt de foot de mon fils et un rembourrage de coton au niveau des pattes avant. J’ai zappé le casque bien entendu. Par contre, en-dehors d’un nœud papillon, je sèche complètement pour les chatons. Je suis preneuse, si vous avez une idée qui respecte « les droits des animaux », bien sûr !

Ma merveilleuse petite fille me harcèle donc du matin au soir pour convenir de mon déguisement. Celui-ci semble, à ses yeux, plus important que tous les autres réunis. Il en va de la réussite de la fête. Quand je vous parle d’idée fixe, ce n’est pas une vue de l’esprit. Et hier soir, pour rire bien sûr, j’ai lâché que je me ferais bien Belle au bois Dormant à condition qu’on me laisse dormir en paix jusqu’à ce que mon prince charmant m’éveille par un baiser d’amour, ou un truc dans le genre, d’autant que le prince sera un gros tigre orange fluo.

J’ai essayé de négocier 2 heures de sieste, mais mon histoire ne tenait pas la route. Je devais, selon toute vraisemblance, basculer chez Belle de la Belle et la Bête. Mince alors. Foutu pour foutu, on a commencé à réfléchir à autre chose. Mais l’idée géniale doit impérativement venir de moi. Je n’ai le droit à aucune aide. Sans rentrer dans la psychologie profonde de la petite enfance, j’ai compris, comme ça, en génie que je suis, que ma pré-adolescente comme elle dit (10 ans tout juste), a besoin de se construire à travers le miroir de sa mère. Ouais, je sais, ça fait un peu Blanche Neige et le miroir magique, mais sans le côté narcico-maniaque de la sorcière.

Vous l’avez compris, elle, c’est déjà décidé, elle sera Blanche-neige cette année ! Parce qu’elle est géniale cette Blanche-neige : elle est pote avec tous les animaux de la forêt et des êtres marginaux qui la comblent de bonheur. Elle vit à la campagne et en plus, elle est adorée du plus beau prince de l’univers. Et cerise sur le gâteau, même au moment de sa fausse mort, elle est tellement belle, qu’elle repose dans un cercueil de verre. Tellement romantique !

Je lui ai tout de même demandé alors si je pouvais ne pas avoir à me déguiser en sorcière cette année. Ça serait sympa. J’ai le sentiment d’avoir pris cher entre le confinement continu & l’ambiance anxiogène maximale. J’ai quand même attendu la réponse. Ouf, elle a dit oui ; elle ne me voit pas comme une menace, c’est déjà ça.

Je vous parle de mon fils ? Une seconde à peine, pour vous dire qu’il hésite entre le costume de Zelda ou de Sacha dans Pokémone, et ce, alors que nous avons dû confisquer la Nintendo Switch pour le bien mental de toute la maisonnée. Mère sadique ou pas ? Quand tu veux faire plaisir en restant ferme. Quelle galère l’éducation !!! Surtout la nouvelle, version covidienne.

Mon petit chéri m’a quand même donné une idée. Mulan !!!!!!! Elle est forte et belle. Il serait temps que l’école reprenne, parce que je commence à flipper de leur projection sur ma petite personne. Et puis, le monde entier s’autorise à boycotter Israël, alors moi, je boycotte la princesse chinoise pour Pourim.
Mais oui, je sais, je suis odieuse et je m’en fiche.

Et ouiii, je sais que mon costume viendra de Chine !!! La vie est ainsi faite que voulez-vous, on doit composer pour tout !

Bon, que pensez-vous du costume d’infirmière début 1900 façon grippe espagnole ?
Non, je suis d’accord avec vous, ce serait de très mauvais goût par les temps qui courent !!!!

Sérieusement, je vais opter pour Alice au pays des Merveilles qui, plus que jamais, me sied à merveille. Je n’ai plus qu’à espérer que la chenille et ses champignons magiques soient livrés avec.

Et vous, ça donne quoi les préparatifs de Pourim dans vos maisons ?

Daily Mel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s